Les 20 projets ou startups à suivre dans les DOM en 2020

martinique tech

Quoi de mieux pour démarrer cette année avec une veille des projets à suivre en 2020 sur notre petit territoire de la Martinique ? Et quitte à y aller, regardons aussi ce qui se passe pas loin de chez nous, en Guadeloupe ou en Guyane et soyons fous – allons dans toute la Caraïbe !

Vous êtes prêt ? 

  1. Sans plus tarder commençons avec l’application mobile Ileco. Une application incontournable quand on est consommateur antillo-guyanais (l’application est disponible en Martinique, Guadeloupe, Guyane, Saint Martin à Saint-Barthélémy, NDLR). Pour ceux qui ne connaissent pas et qui mériteraient d’avoir un petit cours de rattrapage, Ileco est une app mobile, disponible sur tous les (bons) smartphones, qui permet de consulter des prospectus digitaux. Elle vise à réduire la consommation de papier en rendant accessible, en un clic, la consultation de prospectus publicitaires de différentes enseignes. Petit bonus : un UX soigné et fluide.
  2. Le projet Bagasson, arrivé en première position au concours ITSB 2019 organisé par MartiniqueTech. Au delà de l’aspect chauvin, car oui, nous avons grandement participé à l’émergence de ce projet, il mérite qu’on s’y intéresse. Alors, le projet Bagasson c’est quoi ? La très bonne idée de ce projet est de créer un nouveau type de bouchons à base de… bagasse ! Un bouchon qui se veut donc être le principal concurrent des bouchons de liège. Rien que ça ! A MartiniqueTech, nous croyons beaucoup en ce projet porté par 2 Canadiens, 2 Mexicains et 2 Martiniquais. Pour suivre leur aventure et être les premiers au courant de l’arrivée des bouchons de Bagasson sur vos bouteilles de rhum ou de vin, n’hésitez pas à nous suivre. Nous vous donnerons de leurs nouvelles !
  3. Le projet à suivre est celui de Sargasse Project sur l’île de St Barthélémy et s’adresse également à la transformation de déchets naturels. Faisant le constat en 2011 que de nombreuses plages d’outre-mer sont infestées d’algues brunes occasionnant des problèmes d’ordre sanitaires, Pierre Antoine Guibout, à l’origine du projet a l’idée du siècle : des packagings 100 % sargasses ! La formule réalisée rendrait même la sargasse plus résistante que le papier classique. Un projet à suivre de près ici.
  4. Et puis, en Martinique, on ne peut pas passer à côté de #LAKOUDIGITAL qui se donne pour mission de devenir le lieu phare de l’écosystème digital dans la Caraïbe. Un projet porté par un duo martinico-allemand, Lina VON PACZENSKY et Emmanuel Joseph (accessoirement Président actuel de MartiniqueTech). Le projet #LAKOUDIGITAL c’est l’idée d’un tiers-lieu d’innovation et d’émulation de l’économie bleue, maritime et numérique pour la Caraïbe. Ainsi, courant 2020, en Martinique et plus précisément sur le Grand Port de Martinique, 1 100 m2 accueilleront une communauté de recherche et d’innovation pour la transformation des métiers de l’économie bleue. Un projet sans nul doute ambitieux, que vous aurez plaisir à découvrir bientôt. Envie d’en savoir plus ? Contactez-les ici.
  5. En Guadeloupe, c’est la startup Myditec qui a retenu notre attention. Celle-ci développe des solutions numériques d’optimisation des processus de productions agricoles. En effet, son fondateur Sébastien Luissant cible avec ce projet les agriculteurs des départements d’Outre Mer. Il met à leur disposition des objets connectés destinés à collecter des données, consultables via une plateforme numérique dédiée. Le but: optimiser leur production et assurer la rentabilité de leur exploitation. 
  6. Restons dans le milieu agricole pour parler de l’initiative Zéro Chlordécone. Lancée par le préfet et le président du Parc Naturel de Martinique, l’application du label ZERO CHLORDECONE, permet de découvrir tout l’historique du produit, de l’exploitation l’arrivée en grande surface. L’identité des producteurs est aussi révélée. Une application bien nécessaire dans notre île aujourd’hui. On dit bravo ! Petit clin d’oeil, une application développée par un groupement d’entreprises de MartiniqueTech (DataMQ, Nasdy, Rongier Partners et The M Agency).
  7. Autre appli qui nous sera très utile également : Ully ! Lancée par des guadeloupéens, cette application a pour mission de nous accompagner dans la réduction de déchets. L’expérience utilisateur promise : “LA PROTECTION DE LA PLANÈTE DU BOUT DES  DOIGTS !” Avec Ully, on peut trier, signaler, trouver les lieux de collecte de déchets, faire son compost… Une aventure entrepreneuriale très prometteuse puisqu’après son déploiement dans les îles de Guadeloupe, les fondateurs se sont adressés aux communautés urbaines de Toulouse et de Rennes Métropole où elle est déjà utilisée. Envie d’en découvrir plus ? Rdv sur leur site internet. 
  8. Retour en Martinique avec le projet Master Robot. « Vous connaissez Master Chef ? Eh bien, vous retirez les patates et les carottes, vous y ajoutez des composants électroniques et vous obtenez Master Robot ! » Fraîchement labellisé « French Tech Polynésie », le projet est porté en local par Grégory Guillou, Fondateur de la société Exponenciel. Il s’agit d’un concours pour enfants qui apprennent la programmation à travers la création de robots. La mise en oeuvre en Martinique est prévu 1er semestre 2020. Vous souhaitez avoir plus d’infos ? Cliquez ici.
  9. On poursuit avec une initiative qui a fait parler d’elle l’an dernier et dont on a pas fini de parler ! C’est celle des Jardiniers Créoles qu’on nomme aussi Petit cocotier.  Fondée en 2015 par trois associés en Martinique, dans la commune du Morne-Rouge, Petit cocotier distribue des paniers de fruits et légumes garantis sans pesticides, ni intrants chimiques, dans une quinzaine de points relais de l’île. Cette coopérative agricole souhaite revaloriser le travail agricole et le manger sain à travers les circuits courts. Envie d’en découvrir davantage ? Rdv ici.
  10. On continue avec une autre application lancée par un martiniquais. Il s’agit de l’application Coco qui a retenu notre attention. Le “Uber antillais” est à ce jour la solution de transport de personnes par chauffeur privée la plus solide, car la plus plébiscitée. Lancée en novembre 2017, l’application va entrer en 2020 dans sa troisième année d’existence. Il sera donc intéressant de voir ce qu’elle nous réserve. L’application exerce aujourd’hui aux antilles-guyane et à la Réunion. Pour consulter le site internet, c’est par là.
  11. En Martinique également, la startup e-commerce Yopo Shop fait aussi parler d’elle. Lancée par Elisa et Victor Huygues Despointes, frère et soeur, il s’agit une plateforme qui fonctionne comme le site à succès Ventes privées. Elle met en ligne des ventes éphémères de produits mode, beauté et lifestyle, livrés ou disponibles en point relais en Martinique et Guadeloupe, à coût fixe. La startup a su créer et susciter l’envie avec un jour fixe et annoncée à l’avance pour la mise en vente de nouveaux produits disponibles à l’achat. En effet, tous les mercredi, Yopo propose une nouvelle vente. Pour découvrir le concept, rdv ici.
  12. Autre innovation guadeloupéenne qui s’est distinguée cette fois aux trophées du concours innovation Outre-Mer :  id9 System avec son objet connecté “Life7” qui souhaite mettre la technologie au service de la vie… des seniors et des personnes en situation de handicap. Avec “Life 7”, ces derniers peuvent, par le biais d’une téléassistance intelligente, prévenir un personnel médical en cas de problème. Pour découvrir la dernière innovation, un sur-matelas connecté, rdv sur leur site.
  13. On reste en Guadeloupe et dans le médical avec l’application Alodokte que l’on peut traduire par allo Docteur. Lancée en novembre 2019 par Aurore et Marine CHARLERY, cette application permet de prendre des rdv avec un professionnel de santé 7jrs/7 24h/24 en consultant son agenda. La promesse ? Eviter les appels téléphoniques avec la difficulté de choisir un bon créneau en fonction des disponibilités de chacun. En quelques clics, le rdv est pris et ajouté à l’agenda du praticien. Pour prendre le vôtre, rdv ici.
  14. Pour les martiniquais, sur le même concept, il y a aussi Clikodoc, déjà présente aux Antilles-Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Si pour le précedent il s’agit d’une appli, pour Clikodoc il est plutôt question d’un site internet. Vous voulez en savoir plus ? Cliquez ici.
  15. On change complètement de domaine avec l’application Jolotte, lancée par une guyanaise. Une application qui intéressera les femmes puisqu’elle permet de gérer tous ses produits de beauté dans une trousse de toilette virtuelle. Comment ? Il suffit d’enregistrer ses produits de beautés dans l’application. Celle-ci servira à vous alerter des différentes date de péremption, à vous signaler les effets indésirables et enfin, à vous conseiller des routines de soin. A conseiller à toutes celles qui aime allier techno et beauté. Consultez le site ici.
  16. Petit saut à la Réunion maintenant avec Datarocks qui a la promesse d’exploiter à 100% le potentiel de nos données. La startup mise sur la data, enjeu stratégique de toute organisation à l’ère du tout numérique. Elle propose pour cela plusieurs solutions aux TPE-PME et aussi aux grands groupe. Vous souhaitez avoir plus d’infos ? Cliquez ici
  17. Retour en Guadeloupe pour les deux startups suivantes. On commence avec Immersive Ways qui a lancé fin 2019 INSIDE.STUDIO. Professionnels de l’audiovisuel, si vous êtes arrivés jusque là, cette startup est faite pour vous ! En effet, le logiciel INSIDE.STUDIO (version Freemium) permet de monter des vidéos immersives en toute simplicité. Les fonctionnalités ? Liste non exhaustive : combiner 2D et format 360°, ajoutez du rythme, intégrez plans 2D sans distorsion avec tracking 360 / VR… Pas mal du tout, n’est-ce-pas ? Allez voir ça ici.
  18. Qui s’est déjà retrouvé en galère de réseau et sans wifi disponible ? Que celui/celle à qui ce n’est jamais arrivé, nous le dise maintenant en commentaire ou se taise à jamais ! C’est en effet sur ce “pain” (à lire en anglais) que la jeune pousse Zeewifi a créé son concept. Elle met en place des hotspot installées dans l’espace public  permettant aux passants d’accéder à une connexion wifi gratuite. Petit bonus non négligeable et qui fait la différence face aux concurrents : les commerçants, par un système de géolocalisation, peuvent bénéficier d’une visibilité auprès des passants en envoyant, par exemple, des notifications de promos de manière automatique à leur passage. On valide. Pour en savoir plus, rdv sur leur site.
  19. Enfin, restons en Martinique pour les 2 dernières startups de notre liste. On commence donc avec l’entreprise Tri Center qui a conçu le SolarCube qui permet de collecter des bouteilles en plastique. Vous en avez sûrement entendu parler si vous êtes sur l’île. Installée sur le parking de Carrefour Dillon, elle fonctionne à l’énergie solaire et délivre un bon d’achat de 2 centimes pour chaque bouteille déposée. Celui-ci est à utiliser à la grande surface précédemment citée. On laisse entendre qu’un concurrent pourrait bientôt arriver, sur d’autres localisations. La conquête de marché sera donc intéressant à suivre de près comme de loin.
  20. On finit notre sélection par une startup coup de cœur, avec l’application Babypoom, lancée par Jérôme Idylle, membre MartiniqueTech. Il s’agit d’un faire part de naissance numérique qui permet d’annoncer la naissance de votre nouveau-né de façon très originale. De quoi changer du traditionnel sms ou message Whatsapp pour avertir famille et amis. L’application permet par exemple, de faire deviner le prénom de bébé ou de faire apparaître sa première photo officielle. On fond littéralement devant cette belle idée que vous pouvez retrouver en cliquant ici. 

 

Un projet ou une startup a retenu votre attention plus que les autres ? Vous avez vous aussi, quelques suggestions pour compléter cette liste ? Dîtes-nous tout en commentaire. Nous serions ravis d’échanger là-dessus. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X